Yann Black est dans le 1er numéro de FREE HANDS FANZINE

Yann Black

« je me suis fait tatouer le jour de mes 18 ans à bourges. on peut dire que c’est à ce moment que j’ai eu la pique. à cette époque, par contre, pas d’internet, pas d’aiguilles pré-soudées, pas facile de devenir tatoueur. c’était un milieu très fermé, pas d’accès facile au matériel. grâce à l’aide de Bop John, mon tatoueur de l’époque, j’ai réussi à avoir une vieille Spaulding, un vieux transfo, un ultrason pourri, une boîte d’aiguilles, trois tiges, un peu d’encre et en route! alone in the dark… »

Citation de Yann Black

Découvrez l’univers créatif du tatoueur Yann Black dans le 1er numéro de Free Hands Fanzine ! A paraître début 2016.

Le tatoueur Yann Black

 

Résolument DIY – do it yourself – le fanzine FREE HANDS vous propose de découvrir l’univers créatif de tatoueurs aux empreintes graphiques très différentes. « Free hand » est l’expression utilisée pour un tatouage exécuté à main levée sur la peau, sans dessin et calque préparatoire. FREE HANDS est un espace de liberté pour les artistes tatoueurs qui pourront exprimer sur plusieurs pages leur trait unique et décalé. Pas de style privilégié : japonais, old school, tribal, etc. Seul l’art du tatouage compte. Revenir à l’essentiel, telle est la motivation du fanzine « FREE HANDS ».

Maryon Simon & Alexandra Bay
contact@freehandsfanzine.fr

http://freehandsfanzine.fr/
Facebook
https://www.facebook.com/fanzinefreehands
Twitter
https://twitter.com/Free_Hands_FZ
Instagram
https://instagram.com/freehandsfanzine/

Related posts:

Comments

comments

Translate »